Qu’est ce que le propylène de glycol ?

De la famille des alcools, le propylène glycol abrégé PG est un diol très commun. Ce composé chimique est présent dans plusieurs produits, dont les cigarettes électroniques. Créant un bon mélange, il permet de bien souder les ingrédients entre eux. Ce conservateur est non toxique. Il évite les moisissures.

Producteur de fumée d’évaporation           

Le PG produit une vapeur d’évaporation non toxique et épaisse. Comme l’éthylène glycol, il présente peu de risques. L’ingrédient est présent dans de nombreux produits de consommation comme les assaisonnements, les sauces, les plats, etc. Il est à la fois un excipient et un émulsifiant. Une étiquette de produit comportant la mention « E 490 » indique la présence de l’élément dans la préparation. L’ingrédient est utilisé en tant qu’anti-moisissures dans les cosmétiques. Dans le domaine du textile, il permet de fabriquer du polyester. Le PG est également repéré dans des endroits étonnants comme les lieux de spectacle et les boîtes de nuit.

Le propylène glycol et l’e-cigarette

Inoffensif à l’inhalation, le propylène glycol est utilisé dans la fabrication d’e-liquide. Celui-ci contient souvent 70 à 80 % de PG. L’ingrédient permet aux ingrédients de l’e-liquide de bien se souder entre eux. Il crée une bonne émanation de fumée blanche quelquefois aromatisée. L’élément n’est pas toxique s’il est utilisé dans le cadre d’un usage normal. Il est présent dans les cigarettes traditionnelles. Toutefois, faites très attention sur certains produits à bas prix utilisant de l’éthylène. Souvent proposé à tarif abordable, ce cousin du PG est fortement toxique. Il faut être attentif lors du choix du fournisseur. Achetez vos produits dans des points de vente sûrs.

Les actions de l’ingrédient dans l’e-liquide

Le propylène glycol a une action hydratante et émulsive dans l’e-liquide. Il est la base habituelle des e-liquides DIY et de certains produits en boutique. L’ingrédient est présenté dans des petites fioles de 10 à 20 ml. Le solvant permet l’accumulation des molécules des arômes. En principe, la base doit contenir une quantité minimum de PG pour assurer la dilution des éléments visqueux, notamment la glycérine végétale. Grâce à son métabolisme spécial, le propylène glycol est l’ingrédient de base le plus ajusté au liquide de vape. À la différence de l’éthylène, il comporte peu de toxines. Le PG se vaporise à très basse température. Les vaporisateurs en quête de sensations fortes utilisent souvent de l’alcool en tant que substitut de l’élément. Toutefois, cette alternative réagit lentement à la nicotine. De plus, l’alcool n’est pas compatible avec certains arômes.

Cigarette électronique : comment doser son taux de nicotine ?
Top 3 des e-liquides les plus originaux